5 commentaires sur “La vie n’est pas toujours un long Fleuve Noir

  1. Merci pour ces analyses si importantes. Et ok avec vous pour boycotter les Editeurs qui ne comprennent pas que le DRM décourage un novice sur deux! Et celui qui tente, qui abandonne, ne reviendra plus au numérique, mais….c est peut etre volontaire?

    • Certains pensent que c’est du protectionnisme forcené du papier. Aucun éditeurs contacté n’a voulu discuté avec moi du pourquoi des DRMs malheureusement. Je pense qu’il y a d’autres explications plausibles : l’obligation contractuelle dans les cas des traductions de livres anlgophones (vérifié auprès de Robert Laffont), la méconnaissances du marché des décisionnaires (les grands groupes qui possèdent toutes ces maisons d’éditions), la « persuasion » des vendeurs de solutions DRMs et la crainte du piratage.

      Mais pour moi aucune explication ne justifie la présence de DRMs hors eco-système fermé (Apple et Amazon), c’est inutile contre les pirates, c’est un surcoût pour le livre et c’est anticommercial vu l’expérience client engendrée.

    • Si je donne tout mes secrets, qui va m’engager pour lui faire un bel ePub 😀
      Je t’envoie un exemple rapidement par e-mail, c’est un peu trop technique pour le mettre simplement sur le blog.

  2. Pingback: Et toi non plus tu n’as pas changé… « Lecteurs en colère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s